Richard O'Brien
Riff Raff

 

 

Richard 'Ritz' O'Brien, de son vrai nom Richard Smith, est né le 25 mars 1942 dans la petite ville anglaise de Cheltenham. (Il prit plus tard le nom de jeune fille de sa mère parce qu'il y avait déjà un acteur appelé Richard Smith). Sa famille émigra en Nouvelle Zélande quand il avait 10 ans.

O'Brien quitta l'école à 15 ans, sans diplôme. Pour faire plaisir à ses parents, il intégra une école d'agriculture, mais dès que possible il passait son temps à écrire des chansons et à aller voir des films aux 2 cinémas de la ville. Les années 1950 et le début des années 60 étaient l'âge d'or des films de science fiction. Souvent à petit budgets avec des effets spéciaux qui nous apparaissent maintenant pas du tout " spéciaux ", des films comme Le jour où la terre s'arrêta (1951), Le choc des mondes (1951), Tarantula (1955) et L'invasion des Triffids (1962) fascinaient le jeune homme. De même que le rock 'n' roll

En 1964, O'Brien partit pour l'Angleterre. Il avait décidé de devenir acteur. Son habileté à monter à cheval, qu'il avait acquise dans la campagne new zélandaise lui valut de trouver du travail comme cascadeur dans quelques films, mais O'Brien, l'acteur, ne faisait toujours pas grande impression à Londres.

Il décrocha enfin un petit rôle en 1968 dans Gulliver's Travels, une production de Sean Kenny au Mermaid theater. En 1969, il rejoignit la tournée de Hair où il fit la connaissance de Tim Curry qui jouait pour la première fois dans la célèbre production londonienne. Il obtint ensuite un rôle dans Jesus Christ Superstar (1972). Il devait reprendre le rôle d'Hérode mais ce ne fut pas le cas : " je l'ai joué un soir et j'ai été très mauvais " selon ses propres termes. Plutôt que de retourner dans les chœurs, il préféra partir. Mais Superstar fut un passage important pour lui puisqu'il y rencontra le metteur en scène australien Jim Sharman

Sharman lui donna sa chance dans le rôle de Willie the Space Freak dans la pièce de Sam Shepard', The Unseen Hand (1973), au Royal Court's Theatre. O'Brien avait profité de sa récente période de chômage pour écrire son propre spectacle et il fut fasciné par le fait que le pièce de Shepard utilisait les sujets qui l'inspiraient : la science fiction, les films d'horreur, les comics. Cela lui donna le courage d'aborder avec Sharman la question de sa propre comédie musicale. On connaît la suite. 

Le succès du Rocky Horror Show surprit tout le monde, y compris O'Brien. Mais il affirme que cela ne l'a pas rendu riche et que cela n'a pas aidé dans sa vie personnelle et professionnelle. Au sommet du succès du spectacle, son mariage avec l'actrice Kimi Wong , qu'il avait rencontrée dans Hair, se brisa et il resta seul à Los Angeles, jouant Riff-Raff la nuit et s'occupant de leur jeune fils le jour. Sa deuxième femme, Jane Moss, une costumière, lui a donné 2 autres enfants et une plus grande stabilité personnelle, mais, quand arriva la quarantaine, O'Brien suivit une analyse, pour essayer, dit-il de " grandir " . En partie à cause de la dimension sexuelle du Rocky, la sexualité de Richard a toujours été sous les projecteurs. Il n'aime pas les termes d'hétérosexuel, homosexuel ou de bisexuel et il se décrit comme " vivant dans un no man's land "

En attendant, ses tentatives de suites au Rocky Horror Show, comme T. Zee (1976) au Royal Court, Disaster (1978) et le film Shock Treatment (1981) n'eurent aucun succès. Top People, sa comédie musicale de 1984, resta à l'affiche moins d'une semaine. 

Néanmoins, Richard O'Brien a fait carrière comme acteur avec des rôles dans des films dont Jubilee (1978) de Derek Jarman', dans lequel jouait également Little Nell, la Columbia originelle du Rocky Horror, Revolution (1985) et (ce n'est pas surprenant) Flash Gordon (1980). En tant que présentateur de la série télévisée britannique, The Crystal Maze (1990-94), Richard O'Brien se retrouva à nouveau sur le chemin du succès.

Richard s'intéressa à nouveau à la musique et créa son alter ego, Mephistopheles Smith, un représentant diabolique de l'au delà en Enfer, surnommé " Club Inferno " dans le spectacle. 

Filmographie (Cinéma uniquement)

1972
Four Dimensions of Greta
1975
The Rocky Horror Picture Show
1977
Jubilee
1978
Odd Job
1980
Flash Gordon
1981 
Shock Treatment
1985
Revolution
Contraption

1988
The Wolves of Willoughby Chase
1997
Spice World
1998
Dark City
Ever After
2000
Dungeons & Dragons
Mumbo Jumbo
2001
Elvira's Haunted Hills

Four Dimensions of Greta Jubilee
Flash Gordon Shock Treatment
Ever After Dungeons & Dragons
Spice World As Mephistopheles Smith

A website dedicated to Richard O'Brien :

The Richard O'Brien Crusade

 

Précédente Sommaire Suivante

cast@sweet-transvestites.com